#

Electrosensibilité...et détecteur Marconi

Schéma de principe du détecteur de MARCONI

A l'écoute des personnes "électrosensibles" qui nous ont souvent contactés sur ce site, nous nous sommes  interrogés sur les causes possibles de ce trouble en s'appuyant sur les lois de la physique et de l'électromagétisme...

                                    En effet une extrême sensibilité aux ondes électromagnétiques font que certaines personnes ressentent à plus ou moins brève échéance un "mal-être" parfois tourné en dérision par certains experts à la solde de quelques lobbies...ou simplement par les aréopages d'ignorants qui ont toujours eu le don, dans tous les temps, de "barrer" la route aux avancées scientifiques...

En poursuivant nos recherches sur les causes possibles de ces troubles , nous avons établi une similitude surprenante entre le fonctionnement du corps humain et le DETECTEUR MAGNETIQUE de Guglielmo MARCONI  présenté au public le 12 juin 1902 !!!... puis expérimenté ensuite sur plusieurs navires dont le TITANIC avec la fin que l'on connaît, bienque lors de ce drame, la radio assurât un service correct.

C'est là notre clin d'oeil aux "scientifiques" d'aujourd'hui..!!!

En effet, l'expérience de G.MARCONI met en évidence la possibilité de "stocker" des informations dans un fil divisé multi-brins* "ferro-magnétique" par la superposition des ondes hertziennes recues, à un champ magnétique constant et déjà existant. Ces informations peuvent générer ensuite une force électromotrice induite capable de rendre audible les sons d'une émission radioélectrique.

                                                                       (* : Chaque brin étant isolé par de la soie )

Dans cette expérience on a 4 éléments principaux :

- Une antenne de réception

- Un champ magnétique induit et constant

- Un matériau magnétique "défilant" (fil divisé circulant entre deux poulies) permettant de stocker les informations  (modulation) contenues dans les émissions reçues sur l'antenne...

- Un détecteur de son ou d'énergie démodulée : l'écouteur

La similitude que nous établissons avec le corps humain s'établit de la façon suivante :

- Le corps humain (antenne possible pour un grand nombre de fréquences)

- Le champ magnétique terrestre (champ magnétique important et constant = 47µT**/470mG en France )

                                                         ( ** : Champ continu supérieur [en amplitude] au champ magnétique généré sous une ligne THT 750.000 Volts !!)

- Le sang humain (matériau plus ou moins chargé de nano-particules de magnétite "séparées" (Fe3O4)... et lui aussi en circuit fermé volontairement dessiné en rouge sur le schéma de la photo  ci-dessus !

- Le cerveau et ses capteurs complexes ( détecteur possible d'énergie induite et inscrite dans les cristaux de magnétite contenues dans le sang )

Note : Si un champ magnétique constant ne semble pas gêner un organismes vivant, ceci étant vérifié au travers de nombreuses expériences, il peut par un phénomène de "polarisation" du milieu magnétique faire apparaître une non-linéarité pouvant alors détecter un signal radiofréquence ( C'est le principe même de l'IRM...technologie de pointe d'aujourd'hui ! ). Une tension plus ou moins importante peut donc apparaître sur des capteurs magnéto-sensibles...c'est l'expérience de MARCONI  ( Questions: le cerveau possède-t-il ce type de capteurs ? Une corrélation existe-t-elle entre l'électrosensibilité et  le taux de fer ou de magnétite dans le sang ?).

N'y a-t-il  pas là une piste de recherche pour nos savants et chercheurs, qu'ils appartiennent au monde médical ou à celui de la physique ?

Schéma de principe du détecteur de MARCONI

Si vous ne voyez le bandeau apparaître veuillez télécharger le plugin flash player ou vérifier que vous n'avez pas désactiver "javascript" de votre navigateur.