#

=> Des baleines qui meurent !!!

Champ magnétique terrestre

Cette rubrique met en évidence les dommages subis par les grands animaux marins, mais aussi pour les oiseaux migrateurs, lorsque ceux-ci ne perçoivent plus de façon cohérente et distincte les lignes de forces du champ magnétique terrestre.

Il faut savoir que le champ magnétique terrestre est évolutif dans le temps et que sur des périodes courtes 50 à 100 ans, ce champ terrestre peut se modifier considérablement en amplitude et en espace au point de perturber la vie sur la terre. Rappelons nous que la durée de vie d'une baleine peut être supérieure à 100 ans.

L'exemple donné dans la presse début décembre 2015, montrant la mort de 300 baleines échouées sur les côtes Chiliennes confirme ce qui a pu être énoncé sur notre site. Récemment en février 2017, le même phénomène s'est déroulé en Nouvelle-Zélande avec 400 baleines échouées sur une plage.

En effet le champ magnétique terrestre, est aujourd'hui très affaibli sur une partie de l'hémisphère sud, et l'on peut constater que sur les côtes Chilienne, ce champ est actuellement faible de (l'ordre de 20µT) , ce qui constitue l'une des valeurs basses que l'on peut trouver sur la surface de la terre au niveau des continents ( zone bleue sur la photo en coin). 

Lorsque les baleines évoluent dans l'émisphère nord ou l'émisphère sud, le champ magnétique terrestre est beaucoup plus fort (50 à 60µT). Cela induit des lignes de force très distinctes facilement repérables par les animaux. Mais parmi les animaux qui entreprennent de longues migrations, ils peuvent se perdre notamment dans les zones où le champ magnétique terrestre est plus faible et également décalé ce qui se traduit pour les animaux migrateurs par une perte d'orientation qui peut devenir fatale. Ce fut le cas sur la côte Argentines (voir lien ci-dessous).

Ils se trouvent alors devant une impossibilité de discerner et de conserver la direction initialement choisie. C'est comme une sorte de brouillard (de confusion...) qui s'installe au niveau des données de navigation, observant un décalage entre les informations stockées en mémoire et l'image géomagnétique relevée sur la zone traversée.  

On peut aussi s'interroger sur les effets d'une variation brusque d'un faible champ magnétique terrestre vers une zone à forte valeur de champ pouvant entraîner des troubles sur les capteurs biologiques des animaux ...comme une sorte d"aveuglement par la "saturation" de leurs cellules sensibles et les entraîner dans une catastrophe...?

C'est le cas observé récemment en Nouvelle-Zélande où le champ est l'un des plus élevé de la planète (63µT), et cela dans une zone à très faible pollution (Voir lien ci-dessous). Ces disparités très fortes du champ magnétique terrestre, évolutives dans le temps mais aussi dans l'espace, ne seraient-elle pas la cause de ces tristes observations ?

Il nous paraît vraisemblable que pour les oiseaux migrateurs, le problème se pose de façon moins abrupte car leur durée de vie est plus courte avec des temps de migrations également plus courts, accompagnées de corrections mieux intégrées de génération en génération. Ce qui n'est pas tout à fait le cas pour la "baleine tête de file" de toute une famille pouvant avoir conservé dans sa mémoire des valeurs qui se trouvent décalées avec la réalité.

 En conclusion, nous dirons que ces évènements qui touchent à la vie de ces grands animaux migrateurs sont davantage imputables à des "bugs" induits dans leur système de navigation plutôt qu'à la pollution. Dans l'exemple donné ci-dessus en Nouvelle-Zélande , les baleines se sont échouées dans une zone où la pollution est quasi-nulle. Certes, la pollution des océans existe et doit nous préoccuper, mais elle est plus sounoise avec des effets plus lents sur la faune et ne peut pas en quelques minutes projeter simultanément et brusquement des centaines d'animaux sur les plages. Même affamées par un défaut de plancton lié au réchauffement climatique, les baleines de masses différentes ne peuvent pas mourir sur une même plage dans un même intervalle de temps...!

Champ magnétique terrestre

Vidéo à découvrir